Congo
Accueil L'édito Vote des femmes La grande histoire de la lutte des femmes Thème JDF 2015 Réglement concours 2015 France - Journée de la Femme 2015 Le cri JDF 2015 Beaux textes JDF 2015 Affiches JDF 2015 Actualités Droit des Femmes Recherche Les cris féministes Sommaire - Poèmes ONG Forum JDF Dites le nous Historique Pays Sommaire Index des oeuvres Les liens hors JDF

A l'occasion de JIF 2013 - L'ONG SIFVA  de la République Démocratique du Congo appelle à l'aide de GOMA

TITRE DU PROJET : PROJET  DE SENSIBILISATION DES FEMMES VULNERABLES SUR  LA MECONNAISSANCE DES DROITS DE LA FEMME DANS LE NORD KIVU ET CAMPS DES IDPs de GOMA A L’OCCASION DU 8 mars 2013.

Point focal /représentation : SIFAV / RDC « soutient aux filles mères abandonnées et veuves en difficulté »

Nom/prénom : KAHINDO NGOHE Faida (coordinatrice)

60, Avenue du Lac Kivu, Q. Himbi, Comm. De Goma/ville de Goma-NK

E-mail           : sifardc@yahoo.fr

Contacts       : +243 (0)990 721 584, 0842619144

SKYPE         : faidasifav

FaceBook     : sifavrdc

 

1.   Expérience de votre ONG en gestion des projets

 

SIFAV créée le 11 Mai 2003  en Ville de Butembo, Province du Nord –Kivu en RD Congo,  et agréée depuis 2007,  il a son siège au N° 060 Avenue du Lac Kivu, Commune de Goma,  la ville de Goma.

SIFAV a de l’expérience dans les domaines de l’éducation, protection, wash, santé et sécurité alimentaire. Depuis   2007 SIFAV  a piloté et développé plusieurs approches nouvelles et innovantes toujours dans le but d’améliorer les interventions le mode de vie des bénéficiaires sur le tous les plans.

Dans les projets appuyés par notre gouvernement Congolais (distributions  des NFI et vivres dans les camps de déplacée de guerre), peace and sport (formation des jeunes désœuvrés en informatique, mécaniques et sport et adultes analphabètes, …), DCC (agro pastoral, multiplication des semences et  sensibilisation et accompagnement psycho social des victimes  de violence sexuelle),…

 

2.   Un bref historique de l’organisation SIFAV.

Il fait  plus d’une décennie que l’Est de la RDC est dans une spirale des guerres et violences qui font non seulement peur, mais qui mettent à genoux plusieurs ménages innocents, vivants en dessous des conditions requises. Pire encore, de milliers de femmes et filles sont prises  dans le cycle récurent de violences sexuelles de tout genre, faisant croire qu’il s’agit plutôt d’une nouvelle culture qui s’installe de crime contre l’humanité, pendant l’ampleur de routine.

Les efforts en place pour éradiquer ce fléau restent encore timides car sur le terrain se vit plutôt des situations d’impunité mettant en péril l’avenir du système judiciaire du pays. Et pourtant, ce sont des milliers de vies humaines qui sont en péril et autant des ménages disloqués, sans espoir du  lendemain.

Raison de la création en 2003 d’une plate forme regroupant 35 Associations du Nord Kivu pour répondre tant soit peu à cette situation. 

La « SIFAV » est une organisation sans but lucratif (a.s.b.l) de droits de l’homme en général et particulièrement pour les femmes victimes de violences sexuelles qui œuvre dans la Province du Nord Kivu. C’est depuis 2007 que la SIFAV avait commencé les activités dans cette Province pour la compassion  avec les victimes des violences   sexuelles. La SIFAV va intervenir dans quatre volets  entre autres : le volet psycho social, le volet judiciaire, la réintégration socio économique et le volet médical.

Outre ses différentes interventions dans les volets sus mentionnés, la SIFAV va organiser les activités de sensibilisation communautaires dans le cadre de la prévention des violences sexuelles.

La SIFAV va organiser les activités de sensibilisation avec les réseaux communautaires qui sont repartis dans la Province du Nord Kivu, notamment : 1 réseau communautaire (RC) à Mugunga 1, 1 réseau à Mugunga 3, 1 réseau communautaire (RC) au Lac vert, 1 réseau communautaire (RC) à Bulengo, 1 réseau communautaire(RC) à Kibumba et un autre au centre-ville de Goma et 1 autre à Kanyaruchinya. 

En ce qui concerne l’opérationnalité dans les volets d’intervention susmentionné, les différentes activités sont organisées spécialement de la manière suivante :

 

CONTEXTE ET JUSTIFICATION

                      Chaque le 08 Mars, le Monde entier célèbre la Journée de l’émancipation de la femme ; ceci, c’est dans l’optique de vulgariser les droits et les devoirs reconnus à la femme et de profiter pour le plaidoyer et la sensibilisation contre le viol et violence faite à la femme, la violence conjugale et lutte contre les grossesses non voulu et les mariages forcée et précoce. Depuis bien de temps, le Nord Kivu en général, et dans la ville de Goma en particulier a connu de diverses guerres pendant lesquelles les troupes belligérantes commettaient de violations  des droits humains et dont la femme était plus touchée. Ainsi, l’ONG Sifav, dans ses activités de lutte contre les violences basées sur le sexe et le genre, n’a pas voulu resté indifférent face à cette Journée qui vise à promouvoir les causes de la femme aux multiples violations dont sont victimes cette dernière. Pour ce faire, il est organisé en partenariat avec le Ministère  de genre représenter par la division de genre de la femme et famille de la ville de Goma, de multiples activités pour montrer au public le rôle qu’a la femme dans la société et qu’elle ne puisse pas être la cible de discrimination et de marginalisation de tout genre.

Sifav comme une ONG national en RDC  qui lutte contre toute forme de discrimination de la femme en mettant un accent particulier sur le soutien aux initiatives des filles mères abandonnées et veuves en difficultés profite cette occasion afin de célébrer cette journée selon les directive du Ministère de genre de la RDC en se focalisant sur les thèmes suivants :

Thème international

 La promesse reste la une promesse : il est grand temps  de lutter contre la violence  faite à la femme.

Thème National en RDC.

 Pour la RDC  nous devons voit le fond et non la forme du  8 mars 2013

 

1.      OBJECTIFS DE LA CELEBRATION

1.1.           OBJECTIFS  GENERAUX.

-          Sensibiliser les femmes sur leur droit à l’accession de la journée du 8 mars 2013 dans la ville de Goma et dans différents quartier de la ville et camps des IDPs (Mugunga II et III)

1.2.OBJECTIFS SPECIFIQUES

· Sensibiliser les femmes des quartiers ciblés dans la ville de Goma particulièrement dans le quartier MAJENGO, MUGUNGAII, MUNGUNGAIII.

· Renforcer les sensibilisations en impliquant les Leaders Communautaires pour l’émancipation de la femme en situation d’urgence.

· Renforcer la sensibilisation dans les communautés en partenariat avec la division de genre de la Province du Nord Kivu.

· Consolider les stratégies pour faire face  à la discrimination faite à la femme.

· Briefer la communauté et les associations féminines sur les droits et les devoirs de la femme.

2.      Résultats attendus.

-          1200 femmes et 400 hommes sont sensibilisés en rapport aux droits des femmes dans leurs communautés respectives.

-          4 réunions de conférence sont tenue sous forme des groupes focalise de femmes et hommes en vu de trouver les résolutions sur les formes de discrimination des femmes dans nos sociétés

-          La journée du 8 mars en RDC est célébrée conformément aux directives du Ministère du genre en RDC.

-          Les messages sur les droits des femmes sont réellement compris par les personnes sensibilisées.

-          Un rapport des activités est élaboré et transis à la division de genre et aux bailleurs de fond.

 

3.      AXE DES ACTIVITES

La célébration sera faite dans les trois axes ci-après :

No

AXES DE SENSIBILISATION

AIRES COUVERTES

1

MAJENGO

                                                                     MAJENGO et NGANGIII

2     

KATOY

Quartier KATOY

2

MUGUNGA II

Camp ses IDPs

3

MUGUNGA III

Camps des IDPs

 

4.       CALENDRIER DES ACTIVITES A MENER PENDANT LA JOURNEE

En conformité avec le plan établi par le service du genre, femme et famille, les activités ci-après seront accomplies a l’honneur de la journée.

 

AXES

ACTIVITES

LIEU

EXECUTANTS

 

 

 

 

 

MAJENGO

Conférence sur le droit de la femme

Distribution des 400 pagnes avec message du 8 mars

Salle de conférence MAJENGO

Me Cicéron

Cocktail des boissons sucrées offert à 400 femmes

KATOY

 

 

 

 

 

 

Prière de méditation

 

Un volontaire

Sensibilisation par sous forme de causerie éducative  de 200 femmes (focus)

Salle de conférence KAYOY

Animatrice

Conclusion et recommandation

 

Groupe des femmes choisit par l’équipe des participants.

 

 

 

Donation du transport aux 200 femmes

 

Logistique SIFAV

 

 

 

MUGUNGA II

Sensibilisations des 300 femmes vulnérables dans le campa des IDPs

 

Logistique SIFAV

 

 

 

 

 

 

Remise du sachet du Sels aux 300 femmes

 

 

MUGUNGA III

Sensibilisations des 300 femmes vulnérables dans le campa des IDPs

 

Logistique SIFAV

 

Logistique SIFAV

 

Logistique SIFAV

 

 

Remise du sachet du Sels aux 300 femmes

Logistique SIFAV

 

 

5.      COUT DE COMMEMORATION DE LA JIF-2013.

Categories

Détails

cout unitaire

Nbre pers\Frequency\Qnty

Nbre jrs

Cout Total

Location des salles

Location salle

100,00$

4

1

400,00$

Total

 

 

 

400$

Achats pagnes des femmes

600 pagnes

16$

1

1

9600$

Total Cost

 

 

 

19200$

 Personnels

 conferenciers

50,00$

8

1

400.00$

 

Total Cost per  Category

     

400.00$

Transport des femmes et

600 femmes

3$

2

1

1800,00$

cooktail

Boissons sucré  pour 600 femmes

0,6$

1200

1

720,00$

General Cost

 

 

 

12920$

6.      Cadre de rapportage et suivi du projet du 8 mars.

Dans le cadre du suivi des activités SIFAV les préparatifs de la journée vont devoir commencer le mercredi par des activités inscrites dans le tableau ci-dessous.

Jour

Date

Lieu

Activités

Responsable

Mardi

5 mars 2013

Bureau SIFAV

 

-    Ecrire une lette d’annonce des activités adressées à la division du genre et description des activités.

-    Faire suivre une lettre de plaidoyer adresse à la division du genre avec copie au gouverneur de la province sur l’intention de SIFAV de lutte contre la discrimination faite à la femme et aux violences basées sur le genre dans le Nord Kivu et l’Est de la RDC.

Coord SIFAV et Consultant aux projet

Mercredi

6 mars 2013

SIFAV

-          Remise et adoption censure des textes des différentes conférences et débats par une réunion extraordinaire a

 

Jeudi

 

SIFAV

-          Location des différentes salles

-          Achat des intrants pagnes calicot.

-          Remise des jetons et invitation aux participants.

MBENYO Logisticien SIFAV

 

Les animatrices  Dorcas ,  Generoze  , kase, et wivine

Vendredi

 

 

-          Réunions de qui fera quoi et quand

SIFAV avec  les femmes  décuite sur les droits des femmes qui va commence  en 10h30

 

 

 

-           

 

Lundi

 

 

-          Rapportage

SIFAV

Mardi

 

 

-          Rapport finale

SIFAV

 

7.      Synthèse du budget

7.1.           Sensibilisation des femmes par tenu des :

7.2.           Collation  de conférences : 400$

7.3.           Cocktail de participant :  400$

7.4.           Contribution SIFAV (transport de matériel ; impression, cartouche 646$

7.5.           Cout  Total des activités du 8 mars    : 13566

Fait   à  Goma  le 02/03/2013

Pour SIFAV

Faida  Ngohe  Kahindo

Coordinatrice

Découvrir une autres activités de la SIFAV:

[1] Adresse : N° 60, Avenue du lac Kivu, Q. Himbi – Commune de Goma – Ville de Goma –  Nord Kivu- RD Congo

Tél +243990721584 et + 243998395113                                 E MAIL: sifavrdc@yahoo.fr              faidangohe@ yahoo.fr               SKYPE:faidasifav                 facebook : sifavrdc

 



 

ACTION DE L’APRODR POUR LA JIF 2012

1.      Titre de l’action :

Agissons maintenant!

 

2.      Lieu d’exécution :

Salle de réunion de l’association APRODR et les grandes artères de la cité d’Uvira à Uvira, province du Sud-Kivu, RD Congo.

3.      Date d’exécution de l’action :

8 mars 2012

4.      Public cible :

Les responsables politico-administratifs, les parlementaires, les journalistes, les célébrités, les leaders communautaires et les défenseurs des droits de la femme.

5.      Responsable de l’action :

Madame MBOGEKA AMANI Olive, Coordinatrice de l’APRODR

6.      Objectif global :

Faire entendre les voix des femmes indigènes MBOTE des milieux ruraux du territoire d’Uvira.

7.      Objectifs spécifiques :

-          Célébrer avec les autres femmes, la journée internationale de la femme,

-          Publier les succès et les défis des femmes indigènes MBOTE sur les actions de promotion et de protection des droits de la femme.

8.      Activités :

-          Marche manifestation

-          Séance d’exposé-débat.

 

9.      Résultats attendus :

-          Au moins 200 femmes indigènes MBOTE participeront à la marche manifestation,

-          Au moins 25 interventions sur les succès et les défis des femmes MBOTE sur les actions des droits de la femme seront recueillies.

 

10.  Partenaires à l’action :

Les médias locaux et la société civile d’Uvira au Sud-Kivu.

 

11.  Suivi et évaluation des résultats de l’action :

Pour s’assurer du succès des résultats de cette action, un comité de suivi et évaluation sera mis en place et se rencontrera chaque trimestre pour suivre et évaluer les résultats de l’action.

 

12.  Exigences financières :

-          Marche manifestation : 2.752 dollars,

-          Séance d’exposé-débat : 1.575 dollars.

 

Observation importante:

L’APRODR est actuellement en besoin de 1.250 dollars qu’elle manque encore pour la réalisation de cette action. Cette demande vient avec retard car jusqu’à cet instant, APRODR et ses membres se croyaient capables de couvrir eux-mêmes tous les frais de cette action.

Malheureusement, plusieurs membres qui se sont engagés se trouvent actuellement incapables d’honorer leurs promesses.

C’est pour cette raison que nous sollicitons le soutien des organisations et individus épris de la promotion et la protection des droits de la femme et en l’occurrence, les droits des femmes minoritaires.

 

Fait à Uvira, le 29/02/2012

 

Pour l’APRODR

 

AMANI MBOGEKA Olive

 

Coordinatrice

 

 

 

 

 

 

 

Découvrez le sommaire ici (format PDF) du numéro spécial - Une pays de plus qui s'y met.

ADIAC - LEs Dépêches de Brazzaville

2 place Joffre

75007 Paris

Tél : 06 75 86 97 53 ou 01 45 51 09 80


Sedo - Buy and Sell Domain Names and Websites project info: journee-de-la-femme.com Statistics for project journee-de-la-femme.com etracker® web controlling instead of log file analysis